Qu’est-ce que la mémoire musculaire?

 

Parfois, tu arrêtes d’aller à la salle de sport nous entrainer pendant un laps de temps. Lorsque cela se produit et que tu retournes à l’entraînement, beaucoup de personnes assurent que la masse musculaire et la force perdue reviendront plus vite que la première fois que tu t’es entraîné. C’est ce qu’on appelle la «mémoire musculaire», mais personne ne dit exactement ce que cette «mémoire» est exactement.

 

L’apprentissage moteur

 

La mémoire musculaire dans sa définition la plus officielle a un rapport avec les modèles de mouvement appris. C’est la raison pour laquelle nous n’oublions jamais comment faire du vélo, ou faire d’autres actions sans y réfléchir beaucoup, comment exécuter une chorégraphie de danse ou faire ses lacets efficacement si nous avons été formés pour cela.

Ce type de «l’apprentissage moteur» se déroule principalement dans le cervelet, et se produit lorsque tu utilises à plusieurs reprises les mêmes réseaux neuronaux. Chaque fois qu’une synapse est activée, il devient plus facile qu’elle s’active la prochaine fois. Le moment est venu où tu auras une bonne gamme de réseaux neuronaux solides qui s’activeront presque automatiquement lorsque tu commences certains mouvements, ce qui te permet de jouer du piano, courir, sauter et écrire sur le clavier.

 

La mémoire musculaire et le gain musculaire

 

Donc, si la «mémoire musculaire» est en fait des schémas de mouvements appris, comment le muscle récupère-t-il plus rapidement lorsque tu retournes à l’entraînement?

La réponse officielle est que personne n’est vraiment sûr de savoir comment la mémoire musculaire fonctionne. Il est généralement admis qu’il existe un mécanisme pour récupérer les muscles, mais les recherches scientifiques sur le sujet sont limitées, et il n’y a pas de théorie qui est largement acceptée.

Cependant, il y a des théories pour expliquer ce phénomène de récupération rapide des muscles ou de la force chez un athlète qui les a déjà eus à un tel niveau auparavant.

 

La mémoire musculaire, facteur de récupération rapide des muscles

 

La première théorie est que le mécanisme de mémoire musculaire décrit ci-dessus est responsable de ce phénomène. Bien que la mémoire musculaire ne soit pas directement liée à la croissance musculaire, elle fait rappeler aux muscles la bonne façon de soulever des charges ou faire des exercices. Cela ferait que tu sois plus efficace et que tu pourrais t’entrainer avec plus d’intensité que quelqu’un qui n’a jamais fait cet exercice, cela produisant une croissance plus rapide.

Il est également logique de penser que, le fait de t’être entrainé dans le passé, le système nerveux s’active d’une forme plus optimisée, activant plus de fibres musculaires, et donc de produit un meilleur travail et une plus grande l’hypertrophie.

 

L’expérience globale, facteur de récupération rapide des muscles

 

La deuxième théorie est l’expérience globale. Ayant fait cela avant, tu saurais mieux comment manger, comment créer des séances d’entraînement efficaces, et comment savoir si quelque chose fonctionne ou non. Cela te rendrait plus efficace et pourrait expliquer en grande partie pourquoi tu arrives à regagner plus rapidement ce que tu as perdu.

Également, utiliser un muscle aide à améliorer sa connexion avec l’esprit. En partie, cela peut être dû à la neuroplasticité, mais il a probablement aussi à voir avec l’augmentation des noyaux dans le muscle .En réponse à l’entrainement, de nouveaux noyaux sont formés dans les fibres musculaires, entraînant une amélioration de l’efficacité synaptique. Bien que le manque d’entrainement ait comme conséquence que le muscle aura une baisse de sa taille, ces nouveaux noyaux (myocytes : ou fibres musculaires, sont des “cellules” capables de contraction musculaire) ne sont pas perdus. Cela explique qu’il est plus facile de recommencer à s’entrainer parce que les noyaux sont déjà créés.

De plus, parce que les myocytes augmentent la synthèse protéique, cela signifie que tu peux ajouter de la masse musculaire plus rapidement. Normalement, en s’entrainant, le corps devrait ajouter les nouveaux noyaux, et ensuite leur donner des protéines pour les aider à agrandir les fibres. Mais si tu as été fort auparavant, tu peux sauter l’étape de la création de ces noyaux, absorbant plus de protéines dès le début.

 

memoire-musculaire-IPF-champion-du-monde-opwerlifting-Dean-Bowring-anglais-deadlift-powerliftingmag-

                       Le britannique Dean-BOWRING au deadlift

 

Les fascias, facteurs de récupération rapide des muscles

 

Un autre élément qui peut contribuer à un gain musculaire plus rapide est l’étirement du fascia entourant les muscles. Les fibres musculaires sont entourées d’une couche de tissu fibreux, appelée fascia qui aide à donner du soutien, mais certains croient peut également limiter la taille des muscles en ne laissant pas de place pour croître.

La théorie basée sur cette croyance est qu’en obtenant des grands muscles la première fois, le fascia est «étiré» et cela exige beaucoup d’effort. Puis, quand après une pause, tu retournes à la salle de sport, il est plus facile de gagner le muscle à nouveau parce que le fascia a déjà été étiré sans le passé.

 

La rétention d’eau, facteur de récupération rapide des muscles

 

Un autre point à considérer est que certains des muscles que tu perds en premier lorsque tu arrêtes l’entrainement n’est pas en fait la masse maigre, mais ce sont les fluides.

Lorsque tu t’entraînes ou récupères de ton entrainement, le corps envoie des fluides aux muscles impliqués pour leur faire obtenir des nutriments. Lorsque tu arrêtes ton entrainement, que le processus d’expédition s’arrête, les fluides ne sont pas envoyés et cela fait que la taille du muscle descende plus rapidement. De même, les muscles se gonflent plus rapidement lorsque tu recommenceras à t’entrainer, et ce sera plus perceptible si tu conserves encore un peu plus de muscle que lorsque tu as commencé.

 

Conclusion

 

Tu connais peut-être quelqu’un qui a arrêté de faire de la musculation ou de la force athlétique, et c’est évident qu’il  perdu en grande partie sa masse musculaire. Mais grâce à la mémoire musculaire celui-ci arrivera à récupérer rapidement sa masse musculaire, plus rapidement que cela lui avait coûté en efforts la première fois.

Quand tu arrêtes l’entrainement un bon moment pour une raison ou une autre, il est normal que tu perdes tout ce que tu avais gagné. Cependant, bonne nouvelle, les muscles que tu crois avoir perdu, ne le sont pas complètement

 

Source :

 

Traduit et modifié de l’article de Adam Sinicki dans http://www.thebioneer.com/why-muscle-grows-back-more-quickly-its-not-muscle-memory/

 

 

Pin It on Pinterest

Share This