La ceinture de force : quand et comment l’utiliser 

 

La ceinture est le premier élément d’équipement qu’on a l’habitude d’utiliser, bien avant les chaussures adaptées pour chaque mouvement.

Il y a deux principaux types de ceintures. La plus populaire dans les gymnases est la ceinture fine, étroite devant et large derrière, c’est celle qui est habituellement utilisée en haltérophilie.

La ceinture de powerlifting est de 10 cm de largeur sur toute sa longueur, sauf à sa fermeture, et de 13 mm de grosseur. Une ceinture avec ces caractéristiques ajoute un support extra à la paroi abdominale qui permet de stabiliser la colonne vertébrale quand on fait un squat ou un soulevé de terre.

Cette augmentation de la pression exercée par les abdominaux permet de diminuer la pression que supportent les disques vertébraux, en diminuant les risques de blessures. L’utilisation de la ceinture de powerlifting va soutenir les vertèbres lombaires en augmentant la pression intra-abdominale

 

Quand utiliser la ceinture?

 

Le but est de donner un support à la zone lombaire et à la zone abdominale. Pour certains exercices, à partir d’un certain poids nous avons des difficultés à effectuer un lift, par exemple au squat, le problème vient du gainage ( ou »core » en anglais) . Il ne s’agit pas d’un problème de force dans les jambes, mais d’un problème d’abdomen qui ne supporte pas la charge.

La grande erreur est de travailler l’abdomen en hypertrophie et de chercher à avoir le fameux « six pack ». Malheureusement beaucoup oublient que la fonction de l’abdomen est de supporter notre poids, et de tenir notre structure. C’est pour cela que les exercices en hypertrophie sont très bien, mais la partie la plus importante est d’effectuer des planches, c’est-à-dire un travail isométrique

La fonction principale de la ceinture est donner un appui extra à la paroi abdominale en supportant les lombaires. Elle te permettra en la mettant à partir de poids où la force de ton gainage ne sera plus suffisante pour effectuer le mouvement, de mettre plus de poids sur ta barre. 

Cela dépendra du développement de tes abdominaux, là on ne parle pas de tes abdominaux visibles, mais bel et bien de tes muscles internes qui te permettent de te tenir droit.  Si tu as un bon développement, cela ne sera pas nécessaire d’utiliser ta ceinture pour des lifts à 85%, mais par exemple seulement pour les lifts supérieurs à 90% . par contre, si tu utilises une ceinture depuis tes débuts, il est très probable que tu l’utilises encore aujourd’hui.

Il s’agit de la même problématique exposée dans l’article sur l’usage des sangles de poignet

Pour l’athlète Charlie PERRIER, « Une ceinture au bench permets comme pour le reste un meilleur gainage, donc un meilleur transfert de force entre le bas et le haut du corps. Apres ça dépends des gens, chez certains ca va leur modifier le couloir donc ça peut être gênant, perso elle me gêne un peu mais je suis quand même plus fort avec, donc je la mets à l’approche des compétitions. Mais ça n’a d’intérêt qu’en powerlifting Une ceinture au bench permets comme pour le reste un meilleur gainage, donc un meilleur transfert de force entre le bas et le haut du corps. Apres ça dépend des gens, chez certains ça va leur modifier le couloir donc ça peut être gênant, perso elle me gêne un peu mais je suis quand même plus fort avec, donc je la mets à l’approche des compétitions. Mais ça n’a d’intérêt qu’en powerlifting. »

Comment mettre sa ceinture ?

 

La ceinture de musculation doit être portée serrée à la limite de l’inconfort pour qu’elle te soit utile.

Après chaque série, pense à la desserrer ! Si tu la porte durant toute ta séance, c’est qu’elle ne te serre pas assez, donc qu’elle ne te sert absolument à rien. 

L’adaptation à une ceinture de ces dimensions peut être un peu difficile au démarrage, mais ça vaudra le coup d’insister.

Son usage en force athlétique et powerlifting, est généralement au squat et au soulevé de terre, mais la ceinture est très peu utilisée au développé couché (sauf pour ceux qui pontent pour protéger leurs lombaires).

N’abuse pas de la ceinture

 

Par contre, il ne faut pas tomber dans l’usage abusif de la ceinture à tous les lifts et à toutes les charges. Mettre la ceinture réduit l’action des abdominaux et des lombaires dans les mouvements (et autres exercices) . Ainsi, si tu utilises ta ceinture trop souvent, tu ne permettras pas le bon développement musculaire des zones lombaires et abdominales. En effet, des abdominaux et des lombaires puissants sont la meilleure « ceinture » qu’un athlète puisse porter.

L’utilisation de la ceinture ne va pas te garantir une meilleure exécution d’aucun exercice. Elle va aider ton tronc à être plus rigide. Mais si la position de tes jambes ou de la barre n’est pas optimale, l’usage d’une ou de trois ceintures n’y changera rien !

Une des excuses les plus utilisées pour porter sa ceinture en permanence est d’éviter les risques de blessures en force athlétique.Il faut être clair qu’aucun élément du matériel d’un athlète ne peut soigner une blessure. La ceinture pourra servir à diminuer les douleurs, mais jamais à les faire disparaître. En effet, si une blessure t’empêche d’effectuer un mouvement de forme adéquate et sans douleur, le mieux est d’aller voir un médecin spécialisé et d’essayer de résoudre définitivement ton problème. La ceinture ne fera pas de miracle.

Quelle type de ceinture utiliser?

 

Velcro ou cuir ? Une ceinture en velcro ou type décathlon n’est pas une ceinture sérieuse pour faire du powerlifting. Les ceintures velcros sont élastiques, donc elles ne maintiennent pas bien l’abdomen et les lombaires, de plus leur système de fermeture est merdique, un velcros, qui avec la tension peut s’ouvrir, quel gage de sécurité ….;-)

 

ceinture-musculation-velcro

                       Ceinture velcro

 

Au mieux elle vont te réchauffer le ventre…prend directement une ceinture en cuir, elle te durera des années, et au moins sera fixe et solide. c’est un bon investissement.

D’ailleurs beaucoup de marques proposent  des garanties à vie concernant certaines ceintures en cuir. Comme quoi les ceintures en cuir sont résistantes, sinon aucune société ne proposerait ce genre de garantie ! 

Après tu auras le choix entre les ceintures à levier ou bien à fermeture classique, à toi de voir. Une ceinture à levier est top car plus facile à mettre. Par contre, vu qu’entre le squat et le soulevé de terre, la ceinture n’est pas serrée pareil, cela voudrait donc dire qu’il faut avoir deux ceintures à clapet, à moins que tu veuilles démonter tout le mécanisme de fermeture à chaque fois pour le régler ;-))))) 

ceinture-levier-powerlifting

                       Ceinture à levier

Conseil

SI tu vas utiliser une ceinture, la bonne chose serait de ne pas l’utiliser lors de tes premières séries pour continuer à fortifier ton gainage. Une fois que tu arriveras à des charges importantes, et là seul toi le sauras, tu pourras utiliser ta ceinture pour réaliser correctement l’exercice.

De plus, chaque semaine, essaye d’en réduire son utilisation en ne l’utilisant que pour les séries finales, et tu verras au fur et à mesure que le ceinture te sera nécessaire que pour quelques lifts.

Par exemple, si tu commences à l’utiliser sur des lifts à 70% de ta 1RM, essaye la semaine suivante de ne l’utiliser que pour les lifts à 75%, et ainsi de suite…cela te permettra de travailler ton gainage de plus en plus, à des charges élevées.

 

Conclusion

 

J’espère que cet article t’aura servi à te faire une idée si porter ou non une ceinture, et que tu n’abuses pas de la ceinture plus que cela est nécessaire. Il n’y a rien de pire de voir un blaireau entrer à la salle avec sa ceinture et qui ne l’enlèvera qu’en arrivant à la douche 😉 

Et n’hésite pas à mettre une ceinture si tu en as besoin, car ne pas mettre de ceinture ne te rendra pas plus virile et fort ! 

 

 

 

 

 

 

Pin It on Pinterest

Share This